Débuter le paralpinisme

Comme l’origine de notre activité, il faut commencer par sauter d’avion.

En moyenne de 200 sauts et un Brevet C sont les conditions requises pour se faire un minimum d’expérience. On apprend en faisant des erreurs et celles ci n’arrivent pas forcément lors de nos 50 premiers sauts.

La maitrise des positions en chute, de toute la séquence d’ouverture et du posé en mode précision d’atterrissage sont des domaines à travailler.

Ne grillez pas les étapes et profitez de chaque moment de votre progression.

Le paralpinisme se pratique en montagne, vous aurez donc besoin de connaissances météorologiques, aérologique et de savoir préparer une course en montagne.

La sortie à vitesse 0 ne peut pas s’apprendre d’avion, ni même d’hélicoptère. Les saut de mongolfière, à l’élastique ou pendulaire constituent des bons entrainements.

Après l’achat de votre matériel, vous devrez vous exercer à plier.
Apprendre avec une vidéo est un bon début, rapprochez vous d’un confirmé pour la validation de votre pliage et partager les expériences d’anciens.

La solution, si vous ne voulez pas débuter seul, est de trouver un parrain expérimenté. Le plus simple, pour ce faire, est de se rendre régulièrement sur les zones de saut les plus fréquentées de façon à faire la connaissance des pratiquants. Vous apprendrez énormément pendant plusieurs week-end à regarder. C’est la meilleure manière de s’intégrer dans notre milieu. L’apprentissage de ce sport prend du temps, ce qui est bien loin de notre société moderne de consommation. A vous de voir si vous avez la patience nécessaire.

La pérennité de notre activité nécessite un comportement autonome et responsable. Soyez respectueux de la nature et des propriétaires de terrains que vous traversez. Personne ne vous oblige à sauter d’une falaise et vous connaissez les risques. Le paralpinisme est toléré en France et c’est une chance. L’image de ce sport, dit « dangereux », passe par votre pratique. Soyez responsable, prudent, et changeons ensemble notre image remonté par les médias.

Quant à ceux qui ne veulent respecter aucune règles et qui se prennent pour des trompes la mort, nous leur conseillons vivement d’avoir une petite pensée pour leur famille et ceux qui les aiment et si rien n’y fait, de choisir un autre sport. Nous n’avons pas besoin d’eux…

Pour les autres, sachez que nous serons ravis de vous accueillir et de vous guider dans ce monde extraordinaire qui, sans nul doute, changera votre vie.



Débuter le paralpinisme